AU/LAB recrute pour son projet de recherche – Évaluation de l’agriculture urbaine comme infrastructure verte de résilience individuelle et collective face aux changements climatiques et sociaux

Tu es étudiante ou étudiant aux études supérieures, tu es passionnée.e ou intéressés.e par l’agriculture urbaine, nous cherchons 3 étudiants.es pour participer à la recherche dans le cadre de leur projet de recherche de mémoire ou de thèse. Nous cherchons 2 personnes familières avec la cartographie (GIS et participative) et avec les analyses spatiales et statistiques et une personne avec un profil plus sciences humaines pour des recherches se basant sur des questionnaires et des entrevues semi-dirigées.

Résumé du projet

L’agriculture urbaine (AU) est maintenant utilisée comme un outil pour répondre à de nombreux enjeux sociaux et environnementaux urbains du 21e siècle. Elle est un vecteur potentiel de résilience urbaine individuelle et collective dans le cas de crise économique ou environnementale. L’AU est une stratégie de lutte à l’insécurité alimentaire et de santé publique au sein des villes en Amérique du Nord.

Cependant, au Québec aucune analyse de la distribution des initiatives en AU, ni de leurs relations avec des facteurs socio-économiques et urbanistiques existe. De plus, il manque d’études empiriques sur l’apport de l’AU dans la production alimentaire, la gestion des matières organiques et de l’eau, ainsi que les impacts de changements climatiques sur l’AU.

Cette recherche vise à outiller les acteurs sociaux québécois sur l’apport de l’AU à l’insécurité alimentaire, la justice alimentaire et la résilience individuelle et collective pour l’alimentation, le tout dans un contexte de changements climatiques. La recherche se déroulera dans cinq zones dans la communauté métropolitaine de Montréal. Le projet porte sur trois ans. Elle regroupe plus de 17 partenaires.

Pour postuler

Dans le cadre de la recherche nous cherchons 3 étudiants.es.

Nous faire parvenir un lettre de motivation, un CV et une lettre de référence d’un.e professeur.e, plus un ou 2 écrits ou travaux (expériences) marquants (es). Les personnes sélectionnées doivent être inscrits.es à l’UQAM. À compétence égale, une préférence sera accordée aux étudiants.es de l’Institut des sciences de l’environnement/UQAM.

Faire parvenir le tout, avant le 15 octobre à Eric Duchemin : duchemin.eric@uqam.ca

Chercheurs principaux de la recherche

  • Eric Duchemin, Directeur du Laboratoire sur l’Agriculture urbaine (AU/LAB), Professeur associé à l’Institut des sciences de l’environnement – UQAM
  • Thi Thanh Hien Pham, École des sciences de la gestion- Département d’études urbaines et touristiques- UQAM
  • Nathan McClinctock, Toulan School of Urban Studies and Planning, Portland State University