Offre d’emploi : Horticulteur(trice) - toit-jardin du Palais des congrès de Montréal

Offre d’emploi : Horticulteur(trice) – toit-jardin du Palais des congrès de Montréal

Le laboratoire sur l’agriculture urbaine (AU/LAB) et la Ligne Verte sont à la recherche d’un(e) horticulteur (trice) pour assurer la plantation, l’entretien et la récolte du toit jardin situé sur le toit du palais des congrès de Montréal. D’une superficie de 15 000p2, ce jardin démonstratif est composé de diverses technologies...
Latest entries
Conférence AU/LAB - Urbanité, crise et résilience : rôle de l’agriculture urbaine dans la ville du 21ième siècle

Conférence AU/LAB – Urbanité, crise et résilience : rôle de l’agriculture urbaine dans la ville du 21ième siècle

Conférence avec Kameshwari Pothukuchi, Wayne State University, Détroit Le Laboratoire sur l’agriculture urbaine a le plaisir d’inviter à Montréal Mme Kameshwari (Kami) Pothukuchi, professeure au Wayne State University de Détroit. Depuis près de 20 ans, cette chercheuse porte un regard critique sur la place de l’alimentation dans la planification urbaine. Dans le cadre de cette...

9e édition de l’École d’été sur l’agriculture urbaine de Montréal – Réappropriation de la ville et de l’alimentation

Pour une 9e édition, du 14 au 18 août 2017, se tiendra à l’Université du Québec à Montréal, l’École d’été sur l’agriculture urbaine du Laboratoire d’agriculture urbaine (AU/LAB) organisée avec la collaboration de l’Institut des sciences de l’environnement de l’UQÀM (ISE). Un rendez-vous devenu incontournable aussi bien au Québec qu’à l’international qui attire chaque année plus de 200...
Cours en agriculture urbaine : aménagement de villes nourricières

Cours en agriculture urbaine : aménagement de villes nourricières

La maîtrise en sciences de l’environnement de l’Université du Québec à Montréal offre une formation sur l’agriculture urbaine dans une perspective d’aménagement de villes nourricières.  Un cours de maîtrise unique donné par Eric Duchemin et Jean-Philippe Vermette du Laboratoire sur l’agriculture urbaine (AU/LAB), des spécialistes reconnus en agriculture urbaine. Ceux-ci coordonnent autant des recherches, que des projets...

Lancement du Laboratoire d'agriculture urbaine du Palais des congrès de Montréal et du Projet VERTical

Le Laboratoire sur l’agriculture urbaine est heureux de dévoiler le lancement de son projet de culture vertical.  Ce projet s’inscrit dans le Laboratoire sur l’agriculture urbaine du Palais des congrès de Montréal, dont AU/LAB est un partenaire majeur. Le Projet VERTical, d’une superficie de 6000 pi2, est un projet novateur d’agriculture urbaine caractérisé par des structures autoportantes...

AU/LAB recrute : recrutement étudiants et étudiantes pour participer à un projet de recherche en agriculture urbaine

AU/LAB recrute pour son projet de recherche – Évaluation de l’agriculture urbaine comme infrastructure verte de résilience individuelle et collective face aux changements climatiques et sociaux Tu es étudiante ou étudiant aux études supérieures, tu es passionnée.e ou intéressés.e par l’agriculture urbaine, nous cherchons 3 étudiants.es pour participer à la recherche dans le cadre de leur...
Le Laboratoire sur l'agriculture urbaine lance Jardiner mon école : un site pour créer et animer un jardin pédagogique

Le Laboratoire sur l’agriculture urbaine lance Jardiner mon école : un site pour créer et animer un jardin pédagogique

C’est la rentrée scolaire ! Le Laboratoire sur l’agriculture urbaine lance Jardiner mon école, un site de ressources pour les enseignantes, enseignants ou parents qui désirent démarrer un jardin pédagogique ou qui cherchent des idées pour l’animation d’un jardin. De nos jours, les jardins comestibles d’école (ou jardins pédagogiques) se répandent un peu partout dans...

La multiplication des légumes du bitume – Le Devoir

On se croirait en campagne. Il y a des plants de tomates et de concombres, des fines herbes, des haricots, des fleurs comestibles. L’air est frais. Ça sent bon. On se trouve pourtant en plein centre-ville, dans un potager aménagé sur le toit d’un pavillon de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Des jardins comme...

Le fruit social de l’agriculture urbaine – Montréal Campus

Ils ont les mains dans la terre et les pieds sur le béton. Les agriculteurs urbains montréalais se font les porte-étendards de transformations économiques et environnementales, mais également sociales, sous des angles parfois insoupçonnés. Après avoir exploité les thèmes de la résilience et de l’autosuffisance lors de ses éditions précédentes, l’École d’été sur l’agriculture urbaine...

Alimentation et agriculture : vers plus de justice alimentaire? – L'Itinéraire

En 2010, environ 40 % de la population montréalaise n’avait pas accès à des fruits et légumes frais à distance de marche. Chez les personnes défavorisées, cette proportion atteignait 34 %. Autre donnée tout aussi troublante, plus de 55 % de personnes étaient concernées par ce problème d’accessibilité dans certains secteurs de l’île de Montréal....
Cartographie participative portée par AU/LAB : la vitrine Agriculture Montréal s'ouvre aux villes de la première couronne

Cartographie participative portée par AU/LAB : la vitrine Agriculture Montréal s'ouvre aux villes de la première couronne

Le mouvement d’agriculture urbaine est souvent associé aux initiatives présentes sur l’île de Montréal, mais il s’étend au-delà les limites de la ville. De nombreux groupes et citoyens sont d’ailleurs actifs entre autres à Laval et à Longueuil. La vitrine en agriculture urbaine Agriculture Montréal, portail créé et anié par Laboratoire sur l’agriculture urbaine, est fière d’annoncer...

L'argent pousse… dans le potager

Après un hiver où l’explosion des prix du chou-fleur et du céleri ont fait les manchettes, les consommateurs pourraient réduire leur facture d’épicerie en faisant pousser leurs propres fruits et légumes. Mais pour rentabiliser son potager, il faut jardiner de façon stratégique, en misant sur les fruits et légumes les plus productifs et les plus...

Semer pour économiser – La Presse+

Éric Duchemin et sa famille économiseront plus de 1200 $ sur leur facture d’épicerie cette année. Comment ? En se salissant les mains quelques heures par semaine pour faire pousser une bonne partie de ce qu’ils mangent. Pour Continuer la lecture : http://plus.lapresse.ca/screens/197f1640-251c-470f-bd56-9b4aa7e9f57a%7CkWjdymIwRNxf.html